Rejoignez une chevalerie moderne non maçonnique

Une nouvelle chevalerie

Il important de nos jours de prendre en compte que le monde nous laisse de moins en moins de temps pour s’intéresser à nos passions.
Voilà pourquoi le Cercle d’Enquête et de Recherche Templière à décidé de repenser la chevalerie du XXI siècle pour nos nouvelles générations.

Tout ceci avec des moyens de communication cyber informatique relier au réseau internet!

Ce nouveau mode de pensé moderne va probablement être décrié par la chevalerie traditionnel Maçonniques d’érésie. Mais en ce qui nous concerne nous sommes persuadé qu’il faut évoluer avec son temps et les moyens technologiques que nous avons a notre disposition. Afin que l’héritage de l’ancienne chevalerie puisse être transmise à la cyber chevalerie.

Cette nouvelle façon d’apprendre la chevalerie via le NET permettra d’accéder à une chevalerie dite moderne et ludique qui nous l’espérons sera créer de nouvelles vocations.

D’ailleurs le carré du Sator ne forme t’il pas une croix avec le mot énigmatique TENET. Venant du latin tenet trouvant sa racine dans le verbe teneo se traduisant par garder, défendre et maintenir

Qui peut être aussi compri au figuré par comprendre ou concevoir !

La Cyber Chevalerie est une idée originel du Chevalier Alfange Garance et du Chevalier Templier Jean-Charles Martin. Ce concept fut déposer le 07.12.2021 auprès de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle. Afin de préserver la propriété intellectuelle des fondateurs de cette nouvelle chevalerie.

Le Cercle d’Enquête et de Recherche Templière organe de reconnaissance de la Cyber Chevalerie.

Une chevalerie pas comme les autres

Histoire de Chevalerie

La cyber chevalerie se veut être avant tout un hymne à l’enseignement de l’ancien code de chevalerie. Elle est partagé et pratiqué par des Cyber Novicius, Cyber chevaliers ou Cyber Templiers passionnés par son histoire. Cet ensemble d’homme et de femme œuvres selon un code de conduite, dont l’origine la plus connue remonte à l’époque médiévale.

La cyber chevalerie ne se revendique d’aucune filiation d’Ordres de chevaleries anciens. Si ce n’est de perpétuée une filiation intellectuelle, passionnelle et spirituel de la chevalerie.

Les prémisses de l’origine de la chevalerie en Europe se retrouve déjà dans l’Ordre équestre de l’Empire romain et dans la civilisation Celte. En effet, pour le romains les cavaliers celtes étaient d’excellents chevaliers qu’ils enrôlaient régulièrement comme mercenaires dans leurs guerres à travers le monde.

C’est ainsi que l’on retrouve des textes qui parlent de guerriers celtes jusqu’en Orient !

Le choc des civilisations celte et romaine devaient alors donner naissance à une nouvelle chevalerie.
Qui donnera ces lettres de noblesses à la mythique chevalerie du Roi Arthur et de ces chevaliers de la table ronde. Ce même mythe qui prit naissance sur l’île d’Albion appelé respectivement Britania, la Grande-Bretagne puis plus tard l’Angleterre. Suite à une invasion des tribus germaniques Angle et Saxonne qui s’ opposerent aux tribus celtes avant de les chasser ou de les coloniser.

D’où la naissance du nom Angleterre (《 terre des Angles》) qui vient du vieil anglais Engla land (« pays des Angles ») !

C’est aussi non loin de l’Angleterre en Suisse que l’on peut retrouvé cette chevalerie dite Celto-Romaine en la ville de Nyon (Canton de Vaud).Qui fut jadis nommé Colonia Iulia Equestris, pouvant se traduire par colonie de cavaliers ( chevaliers ) de la famille Julia ( famille de Jules César).Cette colonie de Chevaliers équestres Celto-Romain était situé sûr le Gau (territoire) helvète de Noviodunum.

Noviodunum (latin) se traduisant par nouvelle forteresse !

C’est aussi sur ce même Canton de Vaud non loin de Noviodunum que l’on peut retrouver l’ancienne capitale Helvète nommée Aventicum (Avenches).

La Colonia Iulia Equestris (colonie des chevaliers de Julia) fut érigée en -46 avant Jésus Christ à la demande de l’Empereur Jules César. Qui fut aussi Pontifex Maximus (grand pontife) en - 68 à - 44. Le terme Pontifex pouvant se traduire par celui « qui fait le pont (sacré) ». Statut utilisé dans la Rome antique pour désigner le maître du collège pontifical. Colonia Iulia Equestris fut habité par les vétérans équestres (cavaliers, chevaliers) Celto-Romain qui servirent Jules César pendant la guerre des Gaule.

Alors serait-il possible que la Legio X Equestris légion préféré de Jules César est élu domicile dans cette colonie après sa dissolution en 46-45 av. J.-C. Avant de renaître de ces cendres pour passer 44 av. J.-C., sous le commandement du maître équestre Marc Antoine. Car le surnom de cette légion était aussi Equestris (cavaliers, chevaliers )
Veneria (consacré à Vénus, d’où descend de la gens Julia). Cette légion participa à la bataille de Genève à l’expédition de Jules César en Bretagne (en 55-54 av. J.-C.) et au siège d’Alésia.

Cette guerre des Gaules qui devait commencer dans les régions des Allobroges.
actuelle territoire de la Savoie (France) et de Genève (Suisse) ďoù la bataille de Genève.

Ce serait une Général Romain et maître de l’Ordre équestre appelé aussi le Pendragon (tête de dragon) qui l’aurait érigée sur les ordre de Jules César. Ce maître de l’Ordre équestre n’était autre que le Général Marc Antoine qui fut l’amant de la Reine Cléopatre d’Egypte. Après que l’Empereur Jules César lui aussi compagnons de cette Reine égyptienne ne fut assasiné.

C’est durant les ides de mars (le 15 mars) de l’an 44 av. J.-C. peu avant que le Sénat romain nomme Jules César dictateur à vie. C’est alors qu’un complot contre Jules César orchestré par certains sénateurs devait à son assasina.

Deux ans après que la Colonia Iulia Equestris soit érigée !

Il semblerait selon certaines hypothèse que Jules César aurait voulu faire rentrer au sein de l’Ordre équestre romain des cavaliers Celtes qui s’étaient distinguer par leurs bravoures. Mais ceux-ci n’étaient malheureusement pas de sang romain ce qui aurait occasionné le chisme du sénat romain.

C’est encore en Helvetie( Suisse) non loin de la Colonia Iulia Equestrisque ou du territoire de Novdonim ( nouvelle tour) que l’on retrouve l’un des berceaux de la civilisation Celtes en Europe
appelée la Tène (canton de Neuchâtel).

Tout ceci pourrait donc amener à penser que la chevalerie médiévale n’était en fait que la continuité de la chevalerie Cetlo-Romaine européenne.
Après la chute de l’empire romain et de la fin de la civilisation Celte!

Cette chevalerie occidentale celtique et romaine engendra plus tard la chevalerie carolingienne après la chute de l’Empire Romain et l’extinction de la civilisation Celte. Cette chevalerie qui avait été depuis l’Empereur romain Constantin 1er le fer de lance de la religion chrétienne jusqu’a la mise à mort des dignitaires de l’Ordre des chevaliers templiers en 1314. Suite à ce drame sans précédent dans le monde de la chevalerie, et les Ordres présents aux croisades certains devait subsister comme les Chevaliers de Malte, l’Ordre des chevaliers Teutoniques ou encore l’Ordre des chevaliers Lazarites.

En parallèle de ses ordres de chevaleries encore présent ou disouts, une chevalerie dite franc-maçonnique vu le jour. Certain des ces membres aimaient se galvaniser d’être les descendants directe de ces illustres Ordres de Chevaleries du passé.

Allant même jusqu’à faire produire de faux documents comme la charte de Larmenius !

Pourtant c’est au Convent de Wilhelmsbad ou l’élite de la Franc-maçonnerie était réunis qu’ils reconnurent officiellement qu’il n’existait aucune filiation entre la Franc-maçonnerie et l’Ordre des Chevaliers Templiers. Réponse donnée suite à un questionnaire qui avaient été produit pour le grand Maître « où il énumérait les principaux problèmes que le futur Convent aurait à résoudre tels que : existence de vrais supérieurs, cérémonial et rituels, restauration de l’Ordre du Temple, but public ou secret, extérieur ou intérieur ».

Cette nouvelle chevalerie dite maçonnique prit comme faire valoir ces anciens Ordres illustres de chevalerie dès le 18e siècle. Concernant ce que l’on pourrait appelé la filiation fantoche néo-templière maçonnique et fut mit en place par une certain Fabré-Palaprat. Cet homme joint la franc-maçonnerie, dans la loge des Chevaliers de la Croix. Cette loge relève du Grand Orient de France mais est exclue en 1841. Son vénérable maître, le docteur Jacques-Philippe Ledru, le persuade alors de crée un filiation templière.

Cette filiation néo-Templière reposera sur un faux document authentifié comme tel et appelé la charte de Larmenius.

Cette chevalerie dite franc-maçonnique devait alors s’approprier l’histoire de ses grands ordres de chevalerie pour créer dans leurs rituelles des degrés d’initiations se remémorant ces Ordres de chevaleries. Tout ceci dans des dogmes glorifiant l’ésotérisme Judéo-Sioniste- protestant.

Et tout ceci en marge du catholicisme !

On comprend dès lors pourquoi la Franc-maçonnerie de jadis était l’ennemi juré du Saint-Siège au Vatican.

Devant l’engouement des foules pour les épopées de ses nobles chevaliers d’antan certains membres de la franc-maçonnerie créèrent des degrés initiatiques de Chevalier de Malte, Chevalier templiers et Chevalier rose-croix.

C’est ainsi que devait naître cette chevalerie dite maçonnique qui est devenu au cour des années avec les néo-templiers ou néo-rose-croix des vases communiquant pour la maçonnerie. L’aspect de cette chevalerie que l’on pourrait cataloguer de dogmatique, sectaire, secrète ou discrètes avait amené l’église catholique à la renier.C’est pour toutes ces raisons que nous décidé de créer la cyber chevalerie sur le modèle de la chevalerie Celto-Romaine- médiévale et non sur cette chevalerie maçonnique.

LA CYBER CHEVALERIE

On sait historiquement et d’après de nombreux documents que la franc-maçonnerie à créé dès le 18e siècle la néo-chevalerie incorporant dans celle-ci les néo-templiers, les néo-rose-croix et bien d’autres Ordres encore. Dans un but de transparence ils nous paraissaient donc extrêmement importants de nous démarquer de ces sociétés secrètes et de leur courant d’influence pour revenir à une chevalerie originelle.

Mais d’une façon beaucoup plus moderne et ludique. Oubliant ainsi les dogmes et le côté sectaires de bon nombres d’organisations ou d’ordres de chevalerie

En effet actuellemnent bon nombre de sociétés secrètes sont pointées du doigt comme étant des groupes élitistes. Œuvrant dans les domaines du pouvoir, de la religion, de la politique et de l’économique.

Soit quatre pilier fondamentaux qui maintiennent les passe de notre société depuis des siècles !

C’est pour cela que nous autre cyber Chevaliers nous ne voulons pas glorifier ce genre de sociétés ou Ordres. Car nous voulons évoluer avec le peuple et pour le peuple sans aucuns dogmes sectaires.

Car pour nous la connaissance est l’arme de l’intelligence quelque soit notre statut social, nos croyances religieuses ou encore notre provenance ethnique.

La cyber chevalerie pourrait se résumer par le serment que le cyber écuyer prononce à haute voix lors de son accession au titre de cyber Chevalier.

Celui-ci dit alors :

  1. Je serais toujours guidé par l’enseignement de la connaissance du monde, quelles que soient mes croyances religieuses et mon origine.

  2. Je renonce à ce jour à toute appartenance à des sociétés secrètes, discrètes ou sectaires. Pour que la cyber chevalerie ne puisse jamais devenir un réseau d’influence de pouvoir religieux, politique ou économique. Pour servir des pouvoirs secrets qui privilégierais les intérêts d’une élite plutôt que celui du peuple.

  3. Je respecterais les chevaliers de ma maison comme s’ils étaient de ma propre famille et je privilégierais toujours la diplomatie en cas de conflit. Pour autant que la situations et la bienséance le permettent.

4 . Je n’apporterais jamais assistance à l’un de mes frères chevaliers si celui-ci avait décidé d’œuvrer dans le mensonge, la trahison, l’injustice ou la tyrannie. Si telle était le cas j’aurais le devoir dans les coulisses de ma propre conscience de le prier de quitter la Cyber Chevalerie. Pour lui éviter l’humiliation du bannissement une fois que ces actes est été révélés au grand jour.

  1. J’aimerais le pays où je suis né et je le préserverais toujours de la tyrannie ou de ceux qui voudraient le détruire.

  2. Je serais toujours le gardien du bien et le garant de la liberté des peuples du monde libre.

  3. Je favoriserai le partage de l’intelligence au profit de celui de l’épée temps que les circonstances le permettront .

  4. Je ne me deroberais jamais devant l’épreuve et je ferais d’elle une mise en condition de mon courage et de ma loyauté.

  5. Je combatterais toute forme d’injustices et de dictature en temps de paix comme en temps de conflit.

  6. Je remplirais toujours mes devoirs envers la cyberchevalerie, à condition qu’ils soient jamais contraires à mon éthique et à mon moi intérieur.

  7. Je ne ferais jamais du mensonge mon langage et je resterais fidèle à ma parole donnée.

  8. Je resterais fidèle à la Cyber Chevalerie temps que celle-ci sera fidèle aux chevalier aux chevaliers qui la représentent et aux valeurs qui lui ont permisde voirle jour.

Etre ou ne pas être cyber chevalier

Devenez Cyber Novicius

Le Cyber Novicius est dans la cyber chevalerie une personne qui par son adhésion aspire à soutenir la cyber chevalier. Ce statut permettra à celui qui en a fait la demande de pouvoir évoluer au sein de la cyber chevalerie sans engagement ou obligations de sa part. Si ce n’est de répondre à un formulaire d’adhésion et une fois accepté de verser une cotisation.

Le Cyber Novicius devient ainsi un membre affilié à la Cyber Chevalerie sans pour autant être Cyber Chevalier ou Cyber Templier. Mais si le cœur lui en dit il aura la possibilité à tout moment d’accéder aux cours pour devenir cyber Chevalier et qui sait peut-être cyber Templier. Il peut aussi selon ces compétences être choisi pour devenir conseiller associé de la cyber Chevalerie dans son domaine de compétence.

Il pourra avec son adhésion accéder à des vidéos conférences sur la cyber chevalerie et la chevalerie ancestrale et participer à plusieurs ateliers online.

En accédant à ce statut le Cyber Novicius pourra ainsi œuvrer et aider la Cyber Chevalerie à ce développer. Les compétences et le savoir de chacun est important et doit être entendu librement même comme Cyber Novicius. Car en chacun d’eux il peut se cacher les futurs génies de la cyber Chevalerie.

En effet grâce à sa cotisation la Cyber Chevalerie pourra disposer de fond pour accomplir ses projets présent et futur.

Prix de la cotisation 180.- frs par année

Notre structure

Afin de mieux envisager le futur de la cyber chevalerie nous avons repensé la méthode d’enseignement de cette part d’histoire qui nous tient à cœur. En proposent des cours en ligne privée ou en groupe par l’accès à des vidéoconférences qui permettront aux futures cyber chevaliers de passer leur session d’examen final avec la plus grande sérénité .

Il y aura aussi des vidéos didactiques a disposition sur les premiers pas en chevalerie et bien d’autres choses. Comme un gala annuel regroupant les certifiés en cyber chevalerie. Ce qui permettra à ceux qui l’on réussit d’accéder est d’être reçu dans le Cyber Order.

Nos certifiés le sont par le Cercle d’Enquête et de Recherche Templière dont son Pésident est lui même chevalier Miles et chevalier Templier et l’undes fondateurs de la Cyber Chevalerie. Celui-ci veillera à votre adoubement de chevalier selon les règles de la chevalerie qui vous permettra en toute légitimité de vous faire et de vous constituer cyber Chevalier une fois votre certificat passée. Cette adoubement pourra avoir lieu par l’intermédiaire d’un écran ou lors du gala annuel ou les chevaliers du Cyber Order se réunissent dans un château en Suisse.

Et qui sait le nouveau cyber chevalier pourra poursuivre sa formation pour obtenir son certificat de cyber Templier et rejoindre le cercle très restreint du Cyber Graal ou encore d’avoir la possibilité de devenir pour les meilleurs d’entre eux un membre du Cercle d’Enquête et de Recherche Templière.

Cours en ligne pour devenir Cyber Chevalier

Obtention d’un certificat après examen

Adoubement de constitution du Cyber Chevalier et accès aux signes symboliques de reconnaissances

Accès au Cyber Order

Droit acquis par le certificat de Cyber chevalier

Donne droit de participer au gala anuel du Cyber Order en Suisse une fois par année.

Accès aux vidéos conférences du cyber Order et initiation à divers connaissances.

Pour les meilleurs cyber chevaliers possibilité de d’accéder à la formation de cyber Templier.

Cours en ligne pour devenir Cyber Templier

Obtention d’un d’un certificat de Cyber Templier

Réception du Cyber Templier selon rituel et accès au signes symboliques de reconnaissances des cyber Templiers.

Pour les meilleurs des cybers templiers possibilité d’être recruté par le Cercle d’Enquête et de Recherche Templière.

Accès au Cyber Graal

Droit acquis par le certificat de CyberTemplier après examen

Donne droit de participer à la conférence du cyber Graal qui aura lieu lors du Gala annuel du cyber Order.

Accès aux vidéos conférences du cyber Graal et aux secret de la cryptodynamique.

Inscription

à la formation de la cyber chevalerie

Vous voulez suivre les cours de la cyber chevalerie pour obtenir vos diplômes de cyber Chevalier ou de cyber Templier.

Formation Cyber Chevalier ( sans limite de temps)
1er module / 16 chapitres

  • Les mythes et légende de la chevalerie
  • Histoire de la chevalerie Celto-Romaine
  • Histoire de la chevalerie Carolingienne
  • Histoire de la chevalerie médiévale
  • Les Chevaliers et la religion
  • Les uses et coutumes de la chevalerie
  • Le code de conduite éthique du chevalier
  • Valeurs, honneur et combat
  • Les Ordres de chevaleries aux croisades
  • La cryptographie symboliques des blasons
  • Les devises et leurs sens cachés
  • L’équipement du Chevalier à travers son histoire
  • Le Chevalier décodé par la cryptodynamique
  • Les Chevaliers & les sociétés secrètes
  • Du chevalier d’autrefois au cyber Chevalier d’aujourd’hui
  • A la recherche du Saint-Graal

Formation Cyber Templier ( sans limite de temps)
2ème modules

  • Histoire de l’Ordre des chevaliers Templiers
  • Les Templeisen et la quête du Saint-Graal

Inscrivez-vous !

Cyber Order
Fondateur Jean-Charles Martin
63 chemin des Sellières
1219 Aïre
Genève (Suisse)

Cryptodynamique

La cryptodynamique est l’art du cryptage et du décryptage permettant aux cybers Chevaliers et Templiers de comprendre l’héritage historique qui nous a été laissé. Cette méthode de cryptage a été révélé par l’un des fondateurs de la cyber Chevalerie et se trouve être enseigné dans les cours de cyber Chevalier et cyber Templier.

La chevalerie de demain est entre tes mains partage notre QR !

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×